Résultats semestriels de Loomis

Aubervilliers, le 29 juillet 2011

Premier semestre

Le résultat opérationnel de Loomis (EBITA) [1] pour les six premiers mois de 2011 s’élève à 374 (379)MSEK (millions de couronnes suédoises), y compris les effets des taux de change sur la SEK -47. La marge d’exploitation a augmenté pour atteindre 7,2 pour cent (6,8).
Le revenu au cours de la période s’élève à un total de 5210 (5577) MSEK (millions de couronnes suédoises). La croissance organique est de 1 pour cent (-2).
Le résultat d’exploitation (EBIT) s’élève à 281 (370) millions de couronnes suédoises, y compris les coûts liés à l’acquisition de -31 et un élément affectant la comparabilité de la couronne suédoise de -53. L’élément affectant la comparabilité, qui a déjà été communiqué, est liée à des périodes antérieures et est une conséquence de la mauvaise valorisation des actifs et passifs de la filiale autrichienne.
Le bénéfice avant impôts s’élève à 249 (316) millions de couronnes suédoises et le bénéfice net après impôts s’élève à 168 (207) millions de couronnes suédoises.
Le Cash Flow provenant des activités d’exploitation s’élève à 190 (481) millions de couronnes suédoises, ce qui équivaut à 51 pour cent (127) du résultat d’exploitation (EBITA).
Le bénéfice par action avant dilution est de 2,31 (2,84) couronnes suédoises, et le bénéfice par action après dilution est de 2,23 (2,74) couronnes suédoises.

Deuxième trimestre

Le résultat opérationnel de Loomis (EBITA) pour le deuxième trimestre s’élève à 195 (198) MSEK (millions de couronnes suédoises), y compris les effets des taux de change sur la MSEK -24. La marge d’exploitation a augmenté pour atteindre 7,3 pour cent (7,0).
Le revenu au cours de la période s’élève à un total de 2683 (2806) MSEK (millions de couronnes suédoises). La croissance organique est de 2 pour cent (-1).
Le résultat d’exploitation (EBIT) s’élève à 114 (193) millions de couronnes suédoises, y compris les coûts liés à l’acquisition de -23 et un élément affectant la comparabilité de la couronne suédoise de -53. L’élément affectant la comparabilité, qui a déjà été communiqué, est liée à des périodes antérieures et est une conséquence de la mauvaise valorisation des actifs et passifs de la filiale autrichienne.
Le bénéfice avant impôts s’élève à 98 (167) millions de couronnes suédoises et le bénéfice net après impôts s’élève à 65 (103) millions de couronnes suédoises.
Le Cash Flow provenant des activités d’exploitation s’élèvent à 113 (323) millions de couronnes suédoises, ce qui équivaut à 58 pour cent (163) du résultat d’exploitation (EBITA).
Le bénéfice par action avant dilution est de 0,89 (1,41) couronne suédoise, et bénéfice par action après dilution est de 0,86 (1,36) couronne suédoise.
Loomis offre des solutions complètes, sûres et efficaces pour la distribution, le traitement et le recyclage des liquidités pour les banques, la distribution et les commerces par ’intermédiaire d’un réseau international de plus de 370 agences dans 14 pays européens et aux Etats-Unis. Le Groupe réunit près de 20 000 employés et réalise un revenu annuel de 11 milliards de couronnes suédoises. Loomis est une société Mid-Cap cotée sur le NASDAQ OMX à Stockholm.

Loomis AB divulgue les renseignements fournis aux présentes en vertu de la Loi sur le marché des valeurs mobilières suédois et / ou du Financial Instruments Trading Act. L’information a été soumise pour publication à 08h00 (CET) le 29 Juillet 2011.

« Nous avons connu une croissance organique positive dans la majorité des pays européens. La croissance organique au cours du deuxième trimestre s’élève à 3 pour cent en Europe et à 2 pour cent pour le Groupe dans sa globalité. C’est la première fois, depuis notre première cotation en 2008, que nous connaissons une croissance organique positive au cours d’un seul trimestre », déclare le Président et CEO de Loomis, Lars Blecko.

[1] Bénéfices avant intérêts, impôts, amortissement des actifs incorporels liés aux immobilisations, frais d’acquisition et éléments affectant la comparabilité