Portail client
Loomis France
ActuSuccess Story

O’Tera adopte le cash
management en circuit court

Avoir des valeurs et fonder son modèle économique sur des principes forts, ça marche ! La preuve avec O’Tera. L’enseigne, qui a vu le jour en 2006, s’appuie sur un réseau de six points de vente et ne compte pas en rester là ! Spécialisée dans les produits frais en circuit court, O’Tera a intégralement délégué la gestion de ses flux de cash à Loomis. Frédéric VANDAELE, Responsable du développement d’O’Tera témoigne.

Qu’il s’agisse de ses implantations historiques dans le nord de la France ou plus récentes, en région parisienne, le principe fondateur d’O’Tera, c’est le circuit court. Fruits, légumes, boucherie, fromages, crèmerie… Près de 70% des produits proviennent directement de producteurs locaux. Et ne cherchez pas : vous ne trouverez ni marques, ni promotions !

À positionnement spécifique, expérience client différenciante ! Les clients sont accompagnés par des collaborateurs d’O’Tera tout au long de leur passage en magasin jusqu’en caisse. « La qualité de l’accueil est d’ailleurs la deuxième raison de venue dans nos magasins, derrière la qualité des produits ». Le Self check-out permet ensuite au client de régler ses achats auprès d’une borne automatique.

Gérer le cash : une contrainte à éliminer

En misant sur le self-service complet, O’Tera promet à sa clientèle une absence totale d’attente en caisse. Le libre choix du mode de paiement est privilégié et le système de caisse autorise le paiement automatisé en cash ou en carte bancaire. « Il était capital pour nous d’assurer une délégation totale du cash. La manipulation des espèces exige non seulement de la main-d’œuvre, mais cela présente surtout un risque pour la sécurité des biens et des personnes », explique Frédéric VANDAELE.

Les paiements en cash représentent entre 3 et 5% du chiffre d’affaires de l’enseigne. « Nous avons pris l’ensemble des dispositions d’organisation et de sécurité nécessaires pour garantir un ratio risque / butin potentiel totalement déséquilibré et ainsi décourager les personnes mal intentionnées ».

Un dispositif efficace

Lorsque le client a scanné les produits, il peut ensuite désigner son moyen de paiement. Il est alors orienté vers l’automate. S’il règle en espèces, il n’a qu’à insérer les billets qui sont automatiquement traités et conservés dans le coffre. « Il n’y a aucune manipulation d’espèces dans nos points de vente, précise Frédéric VANDAELE, et il n’y pas non plus la moindre possibilité de contact avec le cash. C’est à nos yeux, une question de sécurité ».

"La manipulation des espèces exige non seulement de la main-d’œuvre, mais cela présente également un risque pour la sécurité des biens et des personnes.Loomis est en contact direct avec l’établissement bancaire et se charge des commandes de fonds, des rechargements en pièces (pour le rendu de monnaie) et du délestage des billets, nous ne supportons ainsi ni risque, ni contrainte ! "

F Vandaele O'Tera
Frédéric VANDAELE
Résponsable du développement O’Tera

  Et chez O’Tera, les automates sécurisés sont bien visibles ! « Il faut montrer que les flux de cash sont protégés, précise le responsable, cela a une valeur dissuasive. Des personnes mal intentionnées qui viendraient en repérage, identifieraient immédiatement les dispositifs en place. ». C’est Loomis qui se charge à intervalles réguliers de la collecte des fonds et du rechargement des automates. « Loomis est en contact direct avec l’établissement bancaire et se charge des commandes de fonds, des rechargements en pièces (pour le rendu de monnaie) et du délestage des billets, nous ne supportons ainsi ni risque, ni contrainte ! », conclut Frédéric VANDAELE.

Pour en savoir plus

Encaissement automatique, conditionnement des fonds de caisse, recyclage des espèces… 
Retrouvez SafePoint et l’ensemble des solutions Loomis à destination des commerces.

Les dernières actualités Loomis France

activité post

Loomis fait l’acquisition de l’activité de gestion des espèces de Swiss Post Group

Loomis AB a conclu un accord, via Loomis Schweiz AG (Loomis Switzerland) sa filiale à 100%, pour acquérir certains actifs et passifs de SecurePost AG (SecurePost), une filiale de Die Schweizerische Post AG (Swiss Post AG). ...
Loomis Sonect : Le service de retrait d’espèces chez les commerçants

Loomis signe un accord de commercialisation exclusif pour la France avec Sonect

Grâce à un système de géolocalisation, l’application développée par Sonect permet de mettre en relation un citoyen qui souhaite retirer des espèces et un commerçant excédentaire en liquidités. ...
Commerçant masque Covid cash sans contact

SafePoint Contactless : Le cash sans contact, sans perdre le contact !

Alors que les acteurs du commerce physique sont confrontés à des tensions économiques absolument inédites, ils ont plus que jamais besoin de solutions simples, agiles et sûres. L’objectif : s’inscrire dans une dynamique de relance. ...